Que les méchants islamophobes arrêtent d’égorger les paisibles musulmans !

Militant associatif et auteur

Fondateur de Riposte Laïque

 

Allumer des contre-feux est un art dans lequel certains sont imbattables.

Cet été, nos compatriotes ont constaté qu’au Trocadéro, à Argenteuil, Trappes, Brétigny, Grigny, Marseille, Colombes et d’autres endroits moins médiatisés, des événements peu catholiques s’étaient déroulés, avec leur lot d’émeutes, de vandalisme, d’agressions et parfois d’assassinats.

Quelques malchanceux ont subi les nuits bruyantes du ramadan.

À Toulouse, huit jeunes filles, non voilées, fêtant un enterrement de vie de jeune fille, avec un pénis gonflable sur la poitrine de l’une d’elles, ont été agressées verbalement et physiquement par des jeunes garçons de 12 à 20 ans qui ne cachaient pas que leur religion ne pouvait supporter une vision aussi indécente.

Nos compatriotes ont également remarqué une curieuse loi des séries : les coups de couteau se portent de plus en plus souvent au niveau de la gorge…

Ils ont vu qu’en Égypte, on assassinait les coptes et brûlait leurs églises, tandis qu’en France, pour le moment, on se contentait de vandaliser cimetières et lieux de culte catholiques, et parfois de cabosser un prêtre, sans que cela ne fasse réagir le petit matamore de la place Beauvau.

Pourtant, par une extraordinaire manipulation médiatique, c’est notre peuple, notre pays, qui se voit en position d’accusé. Il y aurait, en France, une montée effrayante de l’islamophobie. Ministres et journalistes reprennent en boucle ce refrain depuis plusieurs jours. C’est tellement grave que des leaders musulmans ont envisagé de constituer une milice, sans que cela n’émeuve aucun ministre de la République, pas même Valls.

Les preuves ? Deux terribles agressions de femmes voilées, à Trappes et à Argenteuil, qui nous paraissent aussi crédibles que celle de Caroline Fourest, frappée sauvagement au sol, selon ses dires, par six nervis d’extrême droite de la Manif pour Tous, et présente, le lendemain, sur tous les plateaux de télévision, sans la moindre égratignure. Autre dossier à charge : une sombre affaire de militaire, apparemment fragile mentalement, qui, selon les autorités, aurait prévu de mitrailler une des mosquées de Lyon. Et un architecte italien qui, après une embrouille avec des jeunes Maghrébins, à Avignon, a écrit sur des murs de la ville que Mahomet était un porc.

Ces preuves sont donc tellement évidentes que je viens donc de recevoir une proposition d’interview d’une télévision russe, en anglais, me demandant de réagir à la montée de l’islamophobie, en France, et à la multiplication des agressions de femmes voilées. Même chez Poutine, ils tombent dans le panneau !

Résumons donc la vraie situation : les soldats d’Allah les plus déterminés ne cachent plus leur volonté de conquérir la France, et de la transformer en terre d’islam. Ils sapent les édifices de la République en multipliant, au quotidien, provocations, agressions, insultes, coups, parfois assassinats, contre nos policiers impuissants et nos compatriotes effrayés et désarmés, souvent réduits à baisser les yeux, pour éviter ce qu’on appelle pudiquement des embrouilles. C’est cette réalité terrible que subissent des millions de Français, et ce n’est pas pour rien que l’islam, malgré le laxisme de la justice Taubira, est première religion dans nos prisons.

Et pendant ce temps là, ces mêmes autochtones, humiliés chaque jour davantage par l’arrogance et l’agressivité des racailles islamisées, abandonnés par ce régime, se voient en outre qualifiés de racistes, tandis que notre pays est pointé du doigt par des télévisions étrangères.

J’appelle donc solennellement mes compatriotes à la raison : arrêtez d’égorger les paisibles musulmans !

Cet article vous a plu ?
Cliquez sur J'aime !

Recevez gratuitement nos articles !


Fondateur de Riposte Laïque

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.