Entretien - Combaz

Christian Combaz : Le peuple français n’a rien demandé, ni délinquants ni tuberculeux d’importation

Une vieille dame poignardée à Oloron par un Afghan placé sous la protection de l’aide sociale, une autre vieille dame morte de tuberculose à cause d’une aide ménagère somalienne envoyée par l’aide sociale : les services sociaux commencent à fatiguer le Français de base qui n’a rien demandé, mais surtout que personne n’a jamais consulté à propos de ce qu’on lui inflige à domicile.

POUR ALLER PLUS LOIN