14 février 2018
Jacques Bompard : « Il faut que ce personnage soit jugé et ne puisse plus tuer »

« L’auteur sera mis dans un asile. Et si dans 6 mois, 1 an ou 10 ans, un psychologue ou un psychiatre décide qu’il n’est plus fou, on le relâchera. »

13 février 2018
Fissenou Sacko, ayant tué 4 personnes en décembre 2016, ne sera pas jugé !

Fissenou Sacko a fait l’objet de deux expertises psychiatriques, menées par un collège d’experts, et vient d’être reconnu irresponsable pénalement.