Editoriaux - Histoire - Religion - Société - 12 février 2018

Que pense Tariq Ramadan de #MosqueMeToo ?

Jusqu’où l’islamophobie n’ira-t-elle pas se nicher ? Voici que, dans le droit fil des #balancetoutcequetasurlecœur, quelques coincées se répandent sur #MosqueMeToo, en alléguant que le pèlerinage à La Mecque ne serait pas de tout repos pour certaines sœurs voilées… Ces chipies voudraient nous faire croire que, dans le lieu le plus saint de la religion d’amour, de tolérance et de paix, de mâles fidèles en profiteraient pour se laisser aller à des tripotages malsains ? À des viols, même ? Comme sur le parvis de la cathédrale de Cologne un soir de réveillon…

« Cela m’a pris des années avant que je puisse parler des attouchements [subis] pendant le hadj. J’ai gardé le silence non seulement à cause de la honte, mais aussi pour que les musulmans n’aient pas une mauvaise image. Même aujourd’hui, que je dis avoir [subi] des attouchements pendant le hadj, je suis accusé (sic) d’inventer ou entend (sic) dire que je calomnie l’islam », explique une certaine Mona Eltahawy.

Autre évidente hashtago-fantasmeuse, une certaine Bunga Manggiasih : « J’ai été harcelée à La Mecque et à Médine pendant le hadj quand j’avais une vingtaine d’années. C’était dégueulasse et ça m’a déroutée. Je l’ai dit à mes parents tout de suite, mais je n’ai pu donner les détails que l’année dernière. » Ben voyons, c’est si facile de dénoncer… Mais prouver, c’est autre chose. La police saoudienne a-t-elle enregistré des plaintes ? À notre connaissance, aucune ! Pourtant elle n’a pas la réputation de rigoler avec les histoires de sexe… Et puis, vous le savez, les filles, votre « témoignage » ne pèse que moitié de celui d’un homme, alors, on se calme ! D’ailleurs, vous n’êtes que 6.000 à avoir répandu ces ragots sur Twitter… Et les textes sont clairs : l’acte sexuel n’est pas permis lorsque les fidèles sont en état de sacralité lors du pèlerinage.

J’ai voulu prendre l’avis de l’éminent islamologue Tariq Ramadan sur l’origine de ce complot islamophobe, très probablement ourdis par les sionistes. Hélas, son secrétariat m’a informé qu’il était difficilement joignable en ce moment. C’est bien dommage…

Commentaires fermés sur Que pense Tariq Ramadan de #MosqueMeToo ?

À lire aussi

Emmanuel Macron part en guerre contre les activités malicieuses en ligne

Aujourd'hui, c'est le "en même temps" macronien, mais c'est toujours la recherche du feu q…