Il avait rejoint de Gaulle ; il est mort bien trop seul…

Journaliste

Photographe de presse, Éditorialiste à Sud Radio

 

Clet Chevert est mort le 9 mai 2013. À 92 ans, il était le dernier survivant de ces marins-pêcheurs de l’île de Sein qui, répondant à l’appel du 18 juin 1940 d’un certain général de Gaulle, rejoignirent l’Angleterre. 141 hommes, dont 32 ne revinrent jamais sur leur île.

Samedi dernier, tout le village était présent pour les obsèques de ce Compagnon de la Libération. L’île en deuil espérait la présence de quelques officiels. Pas un seul n’est venu.

Pas l’ombre d’un gaulliste ou autoproclamé tel. Un drapeau tricolore recouvrait le cercueil. Des anciens combattants marchaient en tête du cortège. Une très courte procession mena Clet Chevert de la petite église de l’île au cimetière, à moins de 300 mètres.

Au moment de la mise en terre, les femmes de l’île ont entonné quelques chants bretons. Le ministre de la Défense, Jean Yves Le Drian, breton de surcroît, était la veille à la pointe de Penmar’ch, toute proche. Lui non plus n’est pas venu. Sur l’île de Sein, ni pour les uns ni pour les autres, il n’y a de voix à glaner…

Patrick Crasnier
Journaliste
Photographe de presse, Éditorialiste à Sud Radio

Cet article vous a plu ?
Cliquez sur J'aime !

Recevez gratuitement nos articles !


Photographe de presse, Éditorialiste à Sud Radio

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.