L’économie française sous tutelle

Étudiant en droit
 

Notre économie est mise sous tutelle ! Les Français ne croient plus en la politique et je crois que cela s’explique notamment par le fait que nos dirigeants successifs leur mentent sans aucun scrupule.

Un exemple très simple : depuis combien d’années nous dit-on que nous allons réussir à sortir de la crise ? Depuis combien d’années nous dit-on que le chômage va baisser ? En réalité, nous le savons bien, il n’y aura pas de retour à la croissance sans le retour à une politique économique sensée.

Cela fait près de trente ans que nos dirigeants successifs font preuve d’une vision étriquée et qu’ils reconduisent sans cesse la même politique à courte vue avec, j’en conviens, quelques nuances, selon la couleur politique du pouvoir en place et encore des nuances de moins en moins visibles.

En effet, la droite comme la gauche applaudissent des deux mains la concurrence déloyale au sein de l’Union européenne comme d’ailleurs l’ouverture inconsidérée des frontières. Puis ils viennent nous dire bien gentiment qu’ils ne comprennent pas pourquoi nous avons un problème de compétitivité et pourquoi notre déficit commercial se creuse jour après jour.

Et puis quand va-t-on arrêter cette cure d’austérité ? Tout ça pour satisfaire les attentes du pacte de stabilité européen… Vous voulez réduire les dépenses ? Soit, eh bien dans ce cas faites des réformes structurelles plutôt que d’ouvrir le capital de nos entreprises nationales et d’augmenter la fiscalité.

La politique du gouvernement a des conséquences désastreuses sur notre économie. Des fleurons de notre industrie sont passés aux mains des intérêts étrangers. La plupart des pays font en sorte de renforcer leurs entreprises.

Nous vendons les nôtres. Du coup, qui dit perte d’entreprise, dit perte d’investissements, donc perte d’emplois, donc par définition la croissance ne peut pas revenir dans de telles circonstances, c’est impossible !

Notre pays est en pleine guerre économique et le gouvernement laisse filer nos meilleures armes. Certains pourraient trouver que j’exagère ? Alors qu’ils méditent ces chiffres : 43 % du capital des entreprises françaises étaient détenus par des investisseurs étrangers en 2013. Le chiffre atteint même 50 % pour les sociétés du CAC 40 en avril 2014. Chaque année, des milliards de dividendes partent ainsi à l’extérieur et, peu à peu notre économie est mise sous tutelle. On ne peut construire une économie prospère dans la dépendance !

Mylan Douthe
Étudiant en droit
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

SOUVENIRS

Les commentaires sur cette page sont fermés.