La colère de Yannick Noah nous fait bien rire…

Blogueur
 

L’ancien tennisman et chanteur Yannick Noah revient sur le devant de la scène… politique, en dévoilant, mardi dernier, son nouveau clip et nouveau single, « Ma colère ».

Un clip tout en « bleu, blanc, rouge » d’une durée courte de deux minutes et demie, composé d’une musique banale et de paroles aussi creuses qu’un vase Ming.

Étrange, à trois semaines des municipales. C’est à se demander s’il n’a pas reçu un coup de fil de son pote Harlem Désir qui, voyant la déculottée promise, pris de panique, aurait voulu se rappeler au bon souvenir de l’épopée SOS Racisme des années 80, espérant peut-être ainsi réveiller les bobos bien-pensants encore nombreux dans le pays.

Noah est en colère. Mais quelle mouche l’a piqué ? Pourquoi se mettre dans un tel état ?

Noah revient en homme moralisateur d’une société qu’il ne connaît pas parce que loin d’ici, loin des tracas quotidiens que subissent les Français. Sa colère n’est pas justifiée car elle n’a pas de légitimité au regard de sa situation : riche, cet homme ne manque de rien. Rien dans ses paroles qui puisse motiver une quelconque colère. Il exprime simplement sa peur de voir le Front national monter. Ce n’est pas la colère qui l’anime, contrairement aux paroles de sa chanson, mais un mépris profond envers un certain nombre de Français qui ne votent pas comme lui.

Sa diatribe, aussi succincte soit-elle, s’arrête là : pour des explications plus profondes et constructives, il faudra repasser ! Il est finalement aussi sectaire que ce gouvernement socialiste qui n’accepte pas que l’on puisse ne pas penser comme lui.

Chômage, licenciement, retraites, soumission totale à Bruxelles, la France va mal. Noah avait pourtant l’occasion de manifester sa colère à travers les différentes manifestations qui se proposaient à lui, entre les bonnets rouges, la Manif pour tous, les ouvriers en colère et j’en passe…

Monsieur Noah pleure son désarroi de voir l’éveil d’un certain nombre de Français qui, dans une saine colère, se tournent vers autre chose que ces partis « traditionnels » qui ont plongé la France dans un état de délabrement social, sociétal et civilisationnel inquiétant…

Finalement, Noah nous fait bien rire.

Envie que vos amis découvrent cet article ?
Partagez-le !

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.