Il reste trois ans à Hollande pour finir de ruiner la France !

Blogueur
 

Son plaidoyer sur BFMTV/RMC n’y changera rien : lui, son gouvernement et leurs alliés vont continuer de molester la France et les Français. Et il leur reste encore 3 ans !

Nous avons eu droit, jusqu’ici, aux hors-d’œuvre ; la suite du festin empoisonné suivra, sitôt passé le scrutin européen. Et le programme s’annonce haut en couleur : PMA, loi pour les transsexuels, droit de vote des étrangers, réforme territoriale bidouillée…

Lors de son allocution chez Jean-Jacques Bourdin, Hollande nous a rappelé qu’une loi autorisant le droit de vote des étrangers aux élections locales sera bien proposée au Parlement, malgré l’obligation pour la majorité de réunir une majorité des 3/5. C’est loin d’être acquis pour le moment, mais connaissant la versatilité de nos politiques (il fut un temps où Sarkozy y était favorable…), tout reste possible.

Les réformes sociétales vont continuer à occuper le devant de la scène politique, comme si c’était une priorité… Ainsi, les Verts ont d’ores et déjà ficelé un projet de loi sur la PMA, « une suite logique de la loi mariage et adoption pour tous » visant à atteindre « l’égalité effective entre tous les couples », selon le député Sergio Coronado.

Une loi visant à « faciliter la vie des personnes transsexuelles » est aussi en préparation : « Nous, écologistes, voulons simplement améliorer l’insertion professionnelle et la vie quotidienne des personnes transsexuelles en facilitant leur changement d’état civil quand elles sont injustement entravées dans leur droit à l’emploi et au logement », nous disent-ils. Mais que peut-il bien y avoir d’écologique dans le fait de changer de sexe de manière artificielle ?

Enfin, la réforme territoriale aura bien lieu : André Vallini, secrétaire d’État en charge du dossier, l’a révélée au grand jour, l’objectif étant de passer de 22 régions à 12, par le biais de fusions.

« Notre objectif est donc de créer une douzaine de grandes régions qui seront mieux armées, en visibilité aussi, dans la compétition économique internationale. Leur attractivité sera plus forte : il est difficile d’expliquer à un investisseur chinois ou américain qu’il y a encore aujourd’hui deux Normandies… »

L’objectif est clair : par notre soumission aux grands de ce monde, on veut faire de la France une machine de guerre économique. Tout est mis en œuvre pour plus de compétitivité, de rentabilité face aux autres grandes puissances. Pour toujours plus d’argent, l’État est donc prêt à soustraire à la France sa propre identité, à la vider de sa substance, à effacer, d’un revers de main, des siècles et des siècles de construction qui font la grandeur de notre nation. Ce n’est pas une réforme territoriale pour simplifier le mille-feuille administratif français, mais un pas de plus vers la perte progressive de notre identité, pour complaire aux puissants et à la finance internationale.

Les États-Unis d’Europe, c’est pour bientôt. Nous faisons face, peu à peu, à la perte progressive de nos valeurs éthiques, morales et identitaires. Dans quel état trouvera-t-on la France en 2017 ?

Maximilien Richonet
Blogueur

Cet article vous a plu ?
Cliquez sur J'aime !

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.