Editoriaux - Politique - 8 février 2019

Macron : maillot jaune avec question pour un champion !

Le marathon du tour de France a repris. Notre Président crapahute sans mouiller la chemise. Maillot jaune à toutes les étapes. Aujourd’hui, celle, tant redoutée, de tous les marcheurs de Saône-et-Loire, notre champion l’a remportée, haut la main, à Étang-sur-Arroux, devant mille blouses apprenantes. C’était dans un « gymnase » (sens grec) face à des jeunes : une première.

Au premier rang, Muriel Pénicaud et Jean-Michel Blanquer le couvaient de leurs yeux remplis d’amour. Lui, exposé, sans bouclier et sans filet. La lyre en main au ressort Incabloc. Les jeunes et les arbres, devinés au-delà des murs, envoûtés, écoutaient notre Orphée national. Manches de chemise retroussées, regard bleu de Delft, « dents de lait, dents de loup » (titre d’un recueil du poète Michaux) : huit heures de vrai bonheur.

Impliquez-vous dans le grand Débat ! a dit « Le Tueur et le Poète » (titre d’un livre récent). Référendum, vous dites ? Oui, mais d’initiative partagée, de délibération ! Et même référendum permanent ! Une vie politique à l’américaine : comme ce soir, ô mes amis, où nous sommes formidables !

Vous avez parlé de tout : éducation, Europe, écologie. Vous avez levé des tabous : harcèlement, dyslexie, autisme. Vous avez « réhumanisé » les choses par les mots. Brunet dira un peu plus tard : « Il s’est mis en danger. » Et l’athlète de conclure : ce qu’on vit là, en ce moment, « c’est de la politique ». Vous m’avez rendu fier : fier de moi. « Vous êtes nés en France, pays libre qui aime la liberté et la citoyenneté. Je compte sur vous. » « La Marseillaise » a retenti. « Allons, enfants de la patrie » : vous êtes mon peuple, je suis votre berger.

Tout avait été préparé dans l’impromptu des questions inédites : l’égalité entre hommes et femmes, le handicap, les « fake news » – oh ! ce soir, celles venues du froid -, l’expertise pour la transparence, l’indépendance de l’Europe, — chère campagne, si difficile ! —, la fatalité qu’il « n’accepte pas » (après « la condition humaine » que grand maître Touraine « corrige », on peut parler de syndrome de la divinité), le harcèlement inacceptable : ce fut réponse à tout. Quatre heures durant, il a parlé. Au bout de quatre heures, il parlait encore, il parlait toujours. Quel débat ! Pensez très fort à moi quand vous irez voter, les enfants !

Le soir, le haut-parleur BFM TV a commenté en boucle la prestation. Puis les news sont tombées. Une histoire glauque d’oligarque en forme de poupée russe. Où est-elle, la Terre promise de ma République exemplaire ? Ah ! Cette histoire de sexe à l’Assemblée qui pollue l’atmosphère ! Heureusement, l’œil de Marlène veille, plus perçant que celui de Moscou.

« Quelle société voulez-vous construire ? » a demandé le Président aux gymnastes. On aurait aimé que l’un d’eux lui retournât la question. Et vous-même, Monsieur le Président ? Comment s’appelle un enfant qu’on prive de père ? Un futur apprenant privé de référent naturel explicité ? Il ne sait peut-être pas, notre Président. Alors, on va le lui dire. Cela s’appelle, en françois, et pas autrement : un orphelin.

À lire aussi

Conversation : à la manière de Jean d’O.

Au fait, Emmanuel, qu’est-ce que tu voulais me dire ? Que le sourire de Juppé est impénétr…