Editoriaux - Histoire - Livres - 7 octobre 2018

Livres : Atlas historique de l’Afrique, de Bernard Lugan

Cliquez pour acheter

Sur l’Afrique, tout le monde, ou presque, a sa petite idée ou ses grandes et, forcément, belles idées. Même Nicolas Sarkozy ou Emmanuel Macron ! Idées bien souvent reçues. Reçues au cours des soixante dernières années qui ont suivi la décolonisation. Mais que sait-on vraiment de l’Afrique, hors des lieux communs ou des clichés ? Si on prend la peine de se saisir de l’Atlas historique de l’Afrique, des origines à nos jours que Bernard Lugan vient de publier aux Éditions du Rocher, de le lire, et pas seulement de le parcourir au rythme d’un safari organisé par un tour-opérateur, la réponse tombe sans appel, comme le soleil de midi au Sahara : nous ne savons pas grand-chose, sinon rien, de ce continent.

En lisant l’ouvrage de Bernard Lugan, qui fera, à l’évidence, référence, me revient à l’esprit le cours de géographie d’un de nos professeurs de classes préparatoires, il y a quarante ans de cela. Prenez la carte – tout part de la carte, et c’est, d’ailleurs, toute la richesse de l’ouvrage que Bernard Lugan nous offre aujourd’hui avec ces 250 cartes, très claires et démonstratives -, nous disait-il, la carte où sont représentés l’Afrique, le monde méditerranéen, l’Europe. Et retournez cette carte (le nord vers le bas, le sud vers le haut), alors vous comprendrez de quel poids pèse l’Afrique !

Est-il nécessaire de présenter Bernard Lugan aux lecteurs de Boulevard Voltaire ? Rappelons, tout de même, qu’il est l’auteur d’une trentaine de livres sur l’Afrique, qu’il fut professeur aux écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan, à l’École de guerre, et qu’il est le fondateur de la revue Afrique réelle. Une revue dans laquelle il présente les réalités africaines selon sa propre analyse et non pas selon les copier-coller ânonnés dans les écoles de journalisme ou instituts d’études politiques ! L’œuvre de synthèse que nous donne aujourd’hui Bernard Lugan dans son Atlas est de la même veine. Profondeur historique, longue durée, réalité ethnographique, telles sont les réalités qu’il prend en compte pour comprendre et nous faire comprendre l’Afrique, ou plutôt les Afriques.

L’Afrique à travers la terre et les hommes, d’abord. Et sur la terre, l’homme aime y poser des limites. Alors, pour commencer, Bernard Lugan aborde la question des frontières, question fondamentale pour les Occidentaux, du moins jusqu’à récemment… Et puis, on nous a si souvent dit que les problèmes de l’Afrique venaient du découpage effectué par ces maudits Occidentaux. Cercles, lignes droites, « toute une abstraction géométrique ne tenant aucun compte des peuples », écrivait, en 1971, le professeur Hubert Deschamps. « Ce constat est licite dans ses grandes lignes », reconnaît Lugan. Mais passant à rebrousse-poil sur ce constat, il ajoute : « […] à y regarder de plus près, les réunions de nombreux peuples au sein de la même entité administrative posèrent peu de problèmes tant qu’ils furent soumis à un même maître étranger. » Pas certain, en effet, que l’on trouve ce point de vue dans les copier-coller évoqués plus haut !

Le temps long : une notion qui échappe aux esclaves de l’immédiateté mais que Bernard Lugan nous fait découvrir en découpant l’histoire de l’Afrique en six époques. Des origines à la conquête arabo-musulmane (on l’oublie souvent, celle-là), de la conquête arabe à la découverte portugaise, de la découverte portugaise à la veille de la colonisation, la période coloniale, la décolonisation, la période contemporaine, enfin.

Cet Atlas est plus qu’un atlas. C’est une fresque en condensé. Une invitation à aller plus loin, plus profond dans cette histoire de l’Afrique, pour nous véritable terra incognita. Une condition pour entreprendre cette expédition : laisser sur le quai le surplus de bagages pleins à craquer d’idées reçues et de préjugés. Un reproche (en forme de clin d’œil) à cet ouvrage : qu’il ne paraisse qu’aujourd’hui ! Emmanuel Macron l’aurait eu entre les mains dès 2017, peut-être ne serait-il pas allé dire des sottises en Afrique.

Commentaires fermés sur Livres : Atlas historique de l’Afrique, de Bernard Lugan

À lire aussi

Livre : Venezuela – Récit d’un désastre, de Jean-Marie Beuzelin

En avril dernier, au moment où paraissait le livre de Jean-Marie Beuzelin, le taux d’infla…