« L’espérance de vie, comme la natalité, est vraiment une priorité très importante pour Poutine »

Vladimir Poutine a prêté serment, ce 7 mai 2018, entamant ainsi son quatrième mandat. Quels chantiers prioritaires attendent le président russe ? Quel héritier pour Poutine, puisque ce mandat est en principe son dernier, selon la Constitution ?

Héléna Perroud tente de répondre à ces questions pour Boulevard Voltaire

Quels seront les chantiers prioritaires de Vladimir Poutine pour ce nouveau mandat ?

Vladimir Poutine a exposé les chantiers prioritaires qui attendent ce nouveau mandat de six ans le 1er mars, lors de sa grande adresse au Parlement. Et, en réalité, il s’agissait d’une adresse plus large que la traditionnelle adresse au Parlement.
Les deux priorités sont d’ordre social, avec l’éducation et la santé.
S’agissant de la santé, il a proposé que la Russie entre dans le club des 80+, à savoir les pays dans lesquels l’espérance de vie est de plus de 80 ans. De ce point de vue, la Russie part de loin. L’espérance de vie, comme la natalité, sont des priorités très importantes pour Poutine, car la démographie est le talon d’Achille du pays. Il n’y a pas assez d’habitants dans cet immense territoire. L’autre priorité est celle de l’éducation.
Il y a de bons résultats dans certains secteurs, mais le secteur prioritaire est évidemment celui du développement économique. Il n’a pas attendu le 7 mai 2018 pour en faire une priorité. Mais il faut se rappeler que la décennie 90 a été terrible pour les Russes. Un universitaire américain parle même de la « plus grande destruction d’une économie en temps de paix ». Le succès de Poutine tient en grande partie au fait qu’il a essayé de redresser l’état de la Russie dont il a hérité le 31 décembre 1999. Et les chiffres semblent lui donner raison.

La question que posent beaucoup de spécialistes est celle de la succession de Vladimir Poutine.

C’est une question très importante, en effet. Contrairement aux cérémonies d’investiture précédentes, il a normalement prêté cette fois-ci serment sur la Constitution russe pour la dernière fois. Cette Constitution précise qu’une même personne ne peut pas se représenter à plus de deux mandats successifs. Poutine n’avait pas changé la Constitution en 2008 pour se maintenir. Ce mandat est donc normalement le dernier.
Les six années qui viennent peuvent permettre de faire émerger de nouvelles personnalités. Dans l’entourage de Poutine, on voit déjà apparaître un certain renouvellement dans des postes importants. Nous voyons, en effet, apparaître un certain nombre de nouveaux visages, jeunes, et bien formés, qui arrivent sur le devant de la scène, avec une représentation des services (ex-KGB, ex-FSB) qui décline. On passe un peu du contrôle à la compétence avec ces gens qui sont véritablement nommés pour leur compétence.

À quel type de Premier ministre pouvons-nous nous attendre ?

C’est une question à laquelle nous aurons une réponse très rapidement puisque le Premier ministre doit être confirmé par le Parlement dans les 14 jours.
Je lis dans la presse russe et j’entends de la bouche de certains observateurs que Medvedev pourrait être reconduit pour un nouveau mandat de Premier ministre.
Il a l’avantage de la compétence et de l’expérience, mais son image a néanmoins été très abîmée par les affaires de corruption qu’on lui a prêtées, notamment dans le film qu’Alexeï Navalny avait publié sur le site Internet du front de lutte contre la corruption. Il a été vu plusieurs dizaines de millions de fois, aussi bien en Russie qu’à l’étranger, puisqu’il a été rapidement traduit en anglais.
Cela a bien écorné son image et tous les sondages le disent, y compris ceux du centre Levada, qui est un institut totalement indépendant du gouvernement.

Commentaires fermés sur « L’espérance de vie, comme la natalité, est vraiment une priorité très importante pour Poutine »

À lire aussi

Héléna Perroud : « La Coupe du monde est l’occasion de donner au monde une vision beaucoup plus juste de la Russie »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleÀ l’occasion de l’organisation de …