Editoriaux - 1 décembre 2018

Les juifs plus en sécurité en Europe centrale qu’en Europe occidentale

Alors que les médias dominants d’Europe occidentale, notamment de gauche, aiment à reprocher à l’Europe centrale, et en particulier à la Pologne, son supposé antisémitisme, une étude publiée le 20 novembre par l’organisation juive américaine International Center for Community Development 1 montre que c’est justement dans ces pays d’Europe centrale qu’il fait le meilleur être juif.

Ainsi, si 76 % des juifs interrogés en Europe occidentale disent se sentir en sécurité, ils sont 96 % à avoir ce sentiment dans les pays de l’ex-Europe de l’Est. De même, alors que 75 % des juifs d’Europe occidentale s’attendent à une aggravation de l’antisémitisme dans les années à venir, ils ne sont que 56 % à nourrir de telles craintes en Europe centrale.

Chose intéressante : alors que 56 % des juifs d’Europe occidentale s’attendent à une détérioration de la situation économique de la communauté juive dans les années à venir, cette inquiétude n’est partagée que par 18 % des juifs d’Europe centrale.

L’étude portait sur 29 pays, mais le plus grand nombre de réponses est venu de France, Allemagne, Hongrie, Grande-Bretagne, Pologne, Italie, Hollande, Grèce, Espagne, Roumanie, Turquie et Tchéquie.

Conclusion du mensuel juif américain Commentary, dans un article intitulé « Les juifs se sentent plus en sécurité dans l’est conservateur que dans l’ouest libéral de l’Europe » 2 : « Les personnes interrogées dans des pays comme la Pologne, la Hongrie et la Roumanie – des pays régulièrement accusés d’avoir des gouvernements antisémites, presque fascisants – se sentent plus en sécurité que les juifs dans des pays comme la France et l’Allemagne. »

Le Commentary fait remarquer que ce sentiment de sécurité en Europe centrale est fondé : « D’autres études ont montré que les juifs risquent beaucoup plus de subir des violences physiques en Europe de l’Ouest qu’en Europe de l’Est. En 2017, par exemple, les 100.000 juifs de Hongrie n’ont déclaré aucune agression physique tandis que les 250.000 juifs de Grande-Bretagne en ont déclaré 145. »

L’explication du Commentary : les violences contre les juifs en Europe sont principalement le fait d’antisémites musulmans et non pas d’extrémistes de gauche ou de droite. Or, « en Europe de l’Ouest, les gouvernements libéraux [au sens américain, c’est-à-dire progressistes, NDLR] mettent en œuvre depuis des décennies des politiques d’immigration qui ont conduit à la présence d’importantes populations musulmanes. Les pays d’Europe de l’Est ont très peu de musulmans. Avant, c’était à cause des décennies de dictature communiste qui avaient rendu ces pays économiquement non attrayants, et plus récemment, c’est parce que des gouvernements de droite ont imposé des politiques restrictives d’immigration. »

L’autre raison avancée dans le Commentary, même s’il est précisé que la relation de cause à effet est moins évidente, c’est le rapport des pays de l’ex-Europe de l’Est à Israël, beaucoup plus favorable qu’en Europe occidentale, ce qui se traduirait par une couverture nettement plus positive pour Israël dans les médias d’Europe centrale que dans ceux d’Europe occidentale.

Conclusion finale de la journaliste Evelyn Gordon, correspondante en Israël du mensuel juif américain Commentary, à méditer par les organisations juives de France qui ont, aujourd’hui, une guerre de retard dans leur combat contre l’antisémitisme : « L’idée que l’antisémitisme de droite est le seul antisémitisme dont il faut s’inquiéter se heurte à la réalité, en tout cas en Europe. La réalité européenne dément aussi l’assertion selon laquelle les gouvernements de droite seraient, par définition, mauvais pour les juifs. »

Par gouvernements « de droite », il faut, bien sûr, comprendre ici des gouvernements vraiment de droite, comme en Pologne ou en Hongrie.

L’actualité polonaise vue de droite : https://www.facebook.com/bault.Pologne

Notes:

  1. https://ejewishphilanthropy.com/new-european-jewish-leaders-survey-staying-put-despite-growing-concern/
  2. https://www.commentarymagazine.com/anti-semitism/jews-anti-semitism-europe-east-west/
Commentaires fermés sur Les juifs plus en sécurité en Europe centrale qu’en Europe occidentale

À lire aussi

La Pologne recule devant la Cour de justice de l’Union européenne : mauvaise nouvelle pour la démocratie !

Pour comprendre ces reculs, il faut bien prendre conscience du fait que les partis Fidesz …