Editoriaux - Santé - Société - 3 décembre 2018

La prestation de soins à domicile : un secteur prometteur

Prochainement, du 12 au 18 décembre, se tiendra à Paris la sixième Semaine internationale de la santé à domicile (Mobilidom), secteur en plein développement.

Les prestations de santé à domicile regroupent des soins très différents, qui incluent l’hospitalisation à domicile avec possibilité de dialyse hors centre, l’oxygénothérapie, la ventilation artificielle, la surveillance de diabète, des perfusions, ou la nutrition artificielle, et même des soins nécessaires à l’accomplissement des actes essentiels à la vie, que ce soit de simples actes infirmiers, le portage de repas ou des travaux de ménage, par exemple.

Il s’agit donc de prestations très différentes mais qui sont toutes en développement.
La santé à domicile est une piste de soins privilégiée par le gouvernement car l’hospitalisation se révèle, aujourd’hui, trop coûteuse pour des patients qui ne sont plus en phase aiguë mais qui nécessitent, cependant, des soins et des traitements adaptés.

Aujourd’hui, environ 1.300.000 personnes sont concernées par la dépendance à des degrés divers et, selon les prévisions, environ deux millions de personnes âgées seront lourdement dépendantes en 2020. Il faut savoir qu’aujourd’hui, en France, environ douze millions de personnes sont âgées de plus de 60 ans, elles sont donc susceptibles de nécessiter bientôt des soins de dépendance et d’avoir ainsi recours à des soins à domicile afin de leur permettre de rester chez elles, si leur état le permet.

Ce type de prestations permet d’éviter souvent un placement en centre spécialisé pour les personnes âgées ; le maintien à domicile est nettement moins onéreux que l’entrée en maison de retraite et leur permet de continuer à vivre dans un cadre familier à un âge où le changement du cadre de vie peut s’avérer néfaste, car les habitudes permettent parfois de pallier le déclin cognitif.

Rien d’étonnant, alors, qu’un récent sondage montre que plus de 9 Français sur 10 se disent intéressés par une aide à domicile ; ce sont les aides et les soins aux personnes âgées, handicapées ou malades qui suscitent le plus d’intérêt.

Il s’agit plus (dans 7 cas sur 10) d’une projection dans l’avenir que d’un besoin immédiat, mais cela montre aussi que cette demande ne cessera de progresser avec l’arrivée en âge de dépendance des « papy boomers» et aussi avec l’allongement de l’espérance de vie qui est une constante dans tous les pays industrialisés.

Pour les pouvoirs publics, le développement des soins à domicile leur permet d’alléger les dépenses de santé, car on ne rembourse dans ce cas que les prestations de soins et non les prestations d’ordre hôtelier qui sont facturées en cas d’hospitalisation.

La plupart des malades interrogés se montrent largement satisfaits des soins prodigués à domicile, ils estiment qu’ils sont plus autonomes, plus observant vis-à-vis du traitement et mieux informés sur leur pathologie.

Avec l’apparition de la télémédecine, les soins à domicile vont certainement proposer de nouveaux services en associant cette surveillance médicale à distance aux prestations déjà fournies.

On ne peut qu’espérer que le gouvernement encourage ce secteur de soins qui bénéficie de résultats positifs tant auprès des malades que sur le plan économique.

Commentaires fermés sur La prestation de soins à domicile : un secteur prometteur

À lire aussi

Recertification des médecins : mode ou nécessité ?

Ce rapport, s'il est mis en application, obligera les médecins qui seront diplômés après 2…