Combaz

La jeunesse qu’on n’a pas aimée a du mal à s’aimer elle-même.

Quand une punkette passe son temps dans le bureau des « conseillers Pôle emploi » qui l’appellent Mademoiselle, il y a comme un malentendu. Elle est là dans l’espoir qu’on saura l’écouter, on lui répond quel est votre projet de retour à l’emploi : ça fait beaucoup d’illusions et d’argent perdus.

POUR ALLER PLUS LOIN