Cérémonie des Bobards d’or : venez vous moquer des journalistes

Ancien député européen, essayiste.

Président de Polémia.

 

365 jours par an, les journalistes vous enfument, vous désinforment, vous manipulent.

Un jour par an, vous pouvez (gentiment) vous payer leur tête. Lors de la cérémonie des Bobards d’or. Cette année, ce sera le lundi 14 mars, à 19 h 30, à Paris, au théâtre du Gymnase. À vous de récompenser « les meilleurs des journalistes », ceux qui mentent le mieux pour servir le politiquement correct. La soirée sera animée par Philippe Christelle de Polémia et Gabrielle Cluzel de Boulevard Voltaire. Le public désignera par son vote souverain le Bobard d’or, le Bobard d’argent et le Bobard de bronze. Voici les 10 candidats : aux internautes, par leur vote (lien) de choisir les six meilleurs qui concourront pour la finale.

  • BOBARD HISTORIQUE

    Les Inrocks (Jean-Marie Durand), négationnistes de l’Histoire de France.
    Les Inrocks, négationnistes de l’Histoire de France, minimisent le rôle de la bataille de Poitiers dans l’Histoire de France et dénoncent, au passage, une instrumentalisation par « l’extrême droite » de ce passé qui fonde notre patrie et notre civilisation.

  • BOBARD CHRISTIANOPHOBE

    L’AFP sert la soupe à l’État islamique.
    Un échange de bons procédés entre l’AFP et l’Observatoire syrien des droits de l’homme, qui se citent l’un l’autre. Cela leur permet de diffuser l’image d’un prétendu « chrétien » sur le point de décapiter un « djihadiste », alors qu’il s’agit d’un djihadiste s’apprêtant à assassiner un soldat syrien.

  • BOBARD GÉOGRAPHIQUE

    L’AFP perd la boussole !
    L’AFP, mauvais élève du fond de la classe. Dans la nuit du 18 au 19 avril 2015, plusieurs centaines de clandestins ont trouvé la mort « dans le canal de Sicile », qui se trouve entre la Sicile et la pointe de la Tunisie. Pourtant, la carte de l’AFP montre le « lieu approximatif du naufrage » dans les eaux territoriales libyennes, au nord de Tripoli, la capitale, à plus de 500 km…

  • BOBARD TECHNOLOGIQUE

    Yann Barthès fait son cinéma.
    « Le Petit Journal », mauvaise graine et graine d’espion, utilise des moyens à la limite de la déontologie pour obtenir des
    informations personnelles sur le député européen du Front national Bruno Gollnisch.

    Téléobjectif ou micro-perche, tous
    les moyens sont bons pour aller à la pêche aux ragots. Et tout nier en bloc ensuite, bien sûr.
  • BOBARD ORWELLIEN

    Géraldine Hallot, de France Inter, court contre la montre.
    France Inter n’assume pas ses erreurs et préfère appliquer les préceptes de Big Brother plutôt que d’être honnête. En effaçant le premier contenu d’un article dénonçant « le fantasme de la présence de terroristes parmi les migrants » pour le remplacer a posteriori, après les attentats du 13 novembre, par un nouvel article sans en changer la date.

  • BOBARD CALCULETTE

    Manip sur la manif (Le Monde)
    Le 24 septembre 2015, près d’un millier de personnes ont répondu à l’appel du SIEL à manifester devant l’ambassade d’Allemagne contre l’accueil des clandestins. 500 personnes d’après la police, « plusieurs centaines de personnes » selon l’AFP, et seulement 200 selon Le Monde.

  • BOBARD ANTIFANATIQUE

    France Bleu Armorique (Benjamin Bourgine) invente des agressions racistes.
    Le journaliste de la chaîne de radio qui « couvrait » l’événement a tout simplement inventé une agression raciste, témoignages
    à l’appui. « Ils se sont défoulés sur un passant d’origine maghrébine », titre-t-il. Pourtant, le préfet du Morbihan, Thomas Degos, a déclaré : « À ce jour, aucune infraction à caractère raciste n’est remontée jusqu’à nous. »

  • BOBARD FRAÎCHEUR

    L’Express (Christophe Barbier) prend un coup de chaud.
    Chaud, chaud, chaud, les Suissesses ont chaud. Pour illustrer le sabotage des bornes à incendie par des voyous immigrés durant la canicule, L’Express montre des Suissesses en train de se rafraîchir.

  • LE BOBARD QUI LAVE PLUS BLANC QUE BLANC

    L’émir blanchi par Jean-Marc Ducos d’Aujourd’hui en France/Le Parisien.
    Dans les médias, un délinquant ou un terroriste ne saurait avoir de race, surtout s’il est d’origine africaine ou maghrébine. Après les attentats du 13 novembre à Paris, les journalistes se sont pourtant empressés de présenter le mentor des djihadistes comme un Français de souche converti à l’islam. En fait un sunnite syrien…

  • BOBARD RACISTE

    Meurtre de Jean-Claude Irvoas : 10 ans de bobards. Candidat : Étienne Baldit, journaliste au « Lab » d’Europe 1.
    Plus de dix ans après les émeutes du ramadan d’octobre et novembre 2005, les journalistes continuent à appliquer la même recette : mensonges et silence. Attribuant à des Européens ce meurtre commis par un Antillais, un Franco–Algérien, un Franco-Sénégalais et un Congolais. Bref, tout ce qu’il y a de plus européen.

Et maintenant, choisissez ceux qui vous paraissent les meilleurs bobards !

Aux urnes électroniques.

http://bobards-dor.fr

Jean-Yves Le Gallou
Ancien député européen, essayiste.
Président de Polémia.

Cet article vous a plu ?
Cliquez sur J'aime !

Recevez gratuitement nos articles !


Président de Polémia.

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.