Miss Helsinki victime du « vivre ensemble » obligatoire !


Auteur pour la télévision.

 

Avec l’élection de Miss Helsinki, les Finlandais ont découvert les joies surnaturelles de l’idéologie du « vivre ensemble ». Comme chacun pourra le constater en cliquant sur ce lien, l’heureuse élue est, de loin, la moins jolie des concurrentes… Et même de très loin. Pas l’air mauvaise fille, mais disons plutôt prédestinée à une carrière de doublure lumière. Un physique de radio… Ou top model pour voile intégral. Bref, les débouchés sont nombreux.

Pour les membres du jury, adeptes sans aucun doute du métissage de gré ou de force, la couleur noire de la candidate Sephora Ikalaba a représenté l’atout suprême, le canon de beauté absolu à côté duquel il ne restait plus aux autres créatures qu’une seule option : aller se présenter au concours de Miss Ouagadougou.

Cela dit en passant, et sans vouloir offusquer ces messieurs-dames de la sainte LICRA, si Sephora est censément l’une des plus jolies représentantes des jeunes filles d’origine africaine vivant en Finlande, la question se pose de savoir à quoi peuvent bien ressembler les non-sélectionnées ? On en frémit. On préfère ne pas y penser. On évite le sujet… Ouh la la… Non. Disons, pour ne vexer personne, qu’il n’y avait en Finlande qu’une seule citoyenne de couleur, et pas de bol… c’était Sephora. Partant de là, le « Grand Remplacement » est remis à une date ultérieure. Le mâle reproducteur inspiré par Miss Helsinki se fait rare dans le pays.

Certains se cachent, d’autres émigrent…

Face à un jury africain aussi bête que le jury finlandais, une candidate blanche avec un bec-de-lièvre et une jambe de bois a toutes ses chances de monter sur le podium. Se voir bombarder reine de beauté.

Empêtrés dans leur antiracisme de pacotille, les « vivre-ensemblistes » européens perdent la tête et sont en passe d’aboutir à l’effet inverse de celui recherché. Le trucage idéologique agit, ici, comme un repoussoir auprès du public. Ce genre d’opération déroule le tapis rouge à ces partis populistes qu’ils exècrent. Leur bêtise les tuera.

Est-il bien nécessaire de rappeler que choisir un personnage sur des critères de couleur de peau est un comportement objectivement raciste ? Faut-il répéter jusqu’à l’épuisement que le génie musical de Stevie Wonder n’a rien à voir avec sa coupe de cheveux ? Les bourrins qui composaient le jury d’Helsinki causent un grand tort aux Noirs. Par ces méthodes, ils les infantilisent. Les font passer pour des gens qu’on est obligé d’imposer, tant leurs qualités feraient défaut. C’est épouvantable. « Nauséabond », comme ils disent. Tiens… Ils nous rappellent les heures les plus sombres de notre Histoire… Le temps où l’être parfait devait être blanc. Aryen, blondinet… Le contraire relève de la même démarche et ils ne s’en aperçoivent même pas… Leur bêtise les tuera, vous dis-je…

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
302912144

Recevez gratuitement nos articles !


Auteur pour la télévision.

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

SOUVENIRS

Les commentaires sur cette page sont fermés.

Vues : Array