L’Italie enterre ses femmes

Artiste peintre
 

Prenez garde, odalisques, Mariannes républicaines, nymphes, Grâces, madones, déesses grecques, et surtout vous, parmi elles, vous les vénus callipyges aux formes généreuses.

L’Occident a honte de vous.
Les Européens, inventeurs de la représentation féminine incarnée dans sa chair constatent leur impudence passée.
Les traits et les attraits féminins leur apparaissent soudain une atteinte à la bienséance.
Botticelli est convoqué au rhabillage de ses dépravées.
Manet est invité à vêtir en hâte ses nudistes du déjeuner sur l’herbe.

Filons couvrir les statuaires de Fontainebleau avant que l’on nous découvre nous-mêmes.
Nous, les malséants, les pornographes, les immoraux. Les Occidentaux.
Faisons acte de contrition.

Prenons exemple sur nos voisins italiens.
Le président iranien vint à passer à Rome, que croyez-vous que firent nos fiers latins ?
Ils coffrèrent leur statuaire féminine dans des boîtes en bois communément nommées cercueils.
Les Italiens ont honte de ce qu’ils furent (aujourd’hui, ils sont le football).

Une légende dit que le roi de Perse avait, en guise de présent, offert à un émissaire musulman de la terre. De la terre de son royaume, dans un sac.

Le souverain croyait humilier le représentant arabe. En donnant symboliquement la terre de Zoroastre, le roi venait de livrer son pays tandis qu’il se croyait bel esprit.

En Iran, pays iconoclaste, l’étudiant des beaux-arts qui peint un nu est en prison. S’il l’a peint d’après modèle vivant, son modèle et lui sont en prison. Pour bien plus longtemps.
Le gouvernement italien, en mortifiant sa culture, donne du crédit à pareilles iniquités.
Il crédite ainsi implicitement les actes de Cologne.
Grosso modo nos Romains crachent à la face de l’Occident millénaire.
Ciao la liberté.

Vérifions, avant de manger nos nouilles : certaines sont piriformes, d’autres phalliques. Ça peut déplaire.

Jacques Flinois
Artiste peintre

Envie que vos amis découvrent cet article ?
Partagez-le !

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.