Crèches de Noël

Ils interdisent la crèche de Béziers ? Gé-nial !

Voyageur
 

Je n’en reviens pas.

Moi, je croyais qu’en France, le christianisme était désormais réduit à quelques enterrements de célébrités et aux procès en nullité de mariages conclus dans la précipitation.

Je croyais qu’en France, comme dans ces terres de perdition que sont devenues la petite Belgique et le grand Québec, les églises étaient vouées à devenir des restaurants et des galeries d’art moderne.

Je croyais qu’en France, se déclarer chrétien – et a fortiori catholique – n’engendrait qu’un regard moqueur au mieux, un gros rire gras au pire.

Je ne savais pas qu’en France, en 2017, la naissance annoncée par un ange du Fils de Dieu fait Homme porté par une vierge était toujours aussi scandaleuse, portant le glaive parmi les gentils.

Je ne savais pas qu’en France, en 2017, alors qu’on sacralise chaque clandestin qui met le pied sur notre sol, la naissance d’un enfant pauvre, rejeté de tous, persécuté, pouvait catalyser tant de haine.

Je ne savais pas qu’en France, en 2017, notre foi inébranlable en la Résurrection du Christ pouvait tant déranger ceux qui ne font qu’en rire à gorge déployée pendant leurs orgies.

Alors quand j’ai appris que le Conseil d’État – LE CONSEIL D’ÉTAT ! – s’était réuni pour décider du sort de quelques centimètres carrés de crèche à Béziers (je ne sais même pas où c’est, Béziers), j’en suis tombé à la renverse. Quand, ensuite, j’ai appris que ce même Conseil d’État avait décidé d’INTERDIRE l’installation de ladite crèche… je me suis mis le Te Deum de Charpentier (dans la version Jordi Savall) ! Mon Dieu, c’est trop beau, trop grand, trop majestueux ! Mon Dieu, Votre Fils les fait trembler, les fait hurler !

Vous vous rendez compte ?

Nous autres, petit cathos secs, sans aspérités, tous juste bons à lire Le Salon beige ou à aller nous faire malmener par le sysop pas content du Forum catholique, nous autres, grouillantes grenouilles de bénitiers, donneurs de deniers, cul-culs du culte, serrés dans nos Cyrillus, nous autres, nous DÉRANGEONS la gueuse ! Enfin, nous, un peu, mais surtout l’enfant Jésus ! Ils ne supportent pas la vue de l’enfant Jésus ! C’est plus fort qu’eux ! Une horreur ! Un truc insurmontable. Que fait la police ? Vite, un massacre des innocents 2.0 !

Bon, bref, si les adorateurs de l’Homme souhaitaient heurter l’expression publique de la foi catholique, franchement, ils ne pouvaient pas faire pire ! Les cathos, tu les crucifies, tu les brûles, tu les jeux-du-cirque, tu les crèches-interdites, c’est tout pareil : à la fin, semen christianorum, mais grave, quoi !

Bref, d’un mot d’un seul, MERCI LES GARS !

Merci de nous avoir rappelé la force gigantesque du christianisme.

Et enfin, petit détail goûtu : alors que les frères la gratouille vomissent tout ce qui est chrétien, ils se pâment d’amour pour tout ce qui est musulman. S’il fallait au monde une preuve de plus que le christianisme est la seule vérité…

POUR ALLER PLUS LOIN