Indignes étonnements devant le nombre de députés qu’obtiendra Macron

 

On se gargarise, on fait des comptes plus savants que ceux des apothicaires, on hurle, on crie au vol ! On s’apoplexie, on s’étouffe, on s’étrangle, on bout de rage, on s’échauffe les sangs, la synapse et le neurone…

On dit que même l’UMP n’a pas osé faire pareil en 2007 : avec 46 % des voix, la droite n’avait obtenu que 55 % des sièges. Les maladroits…

Ah, mais non, cela, on n’ose le dire. Cela ferait tache ! Que mes amis m’excusent d’avoir cru entendre leur offuscation devant les résultats de 2007…

Alors, on se contente de ruer dans les brancards qui transforment 11 % des électeurs inscrits en 22 % des voix et 20 % des députés. C’est que c’est fort peu, cela. Fort peu de 1,42 € pour payer le siège du parti. Bah… En feront-ils payer le coût à ceux qui siégeront ?

Mais… Ciel ! Je me suis encore trompé de ligne. Leur offuscation qui gronde dans les réseaux, leurs tweets qu’ils veulent ravageurs ne portent pas sur le résultat des LR en 2017. Mais sur celui de LREM.

Ces acronymes… Ils incitent à l’erreur. Il est vrai que, de toute façon, aucun des secrétaires nationaux de LR n’a appelé à voter contre Macron… Alors, la collusion est de mise. Oh ! Pardon… Je voulais écrire « la confusion », bien sûr ! Décidément, je suis très involontairement taquin.

Soyons sérieux un instant : Oui, Macron, avec 14 % des électeurs inscrits, va obtenir les trois quarts des députés. Foutu système électoral ! En attendant, un peu de décence chez ses contempteurs affiliés aux Républicains serait de bon goût. Quand on bénéficia des mêmes mécaniques dans le passé, on pourrait avoir la pudeur, sinon l’élégance, de la discrétion, chez les commentateurs qui s’agitent dans le bocal « marigoté » du politique.

Les Républicains, avec 11 % des électeurs inscrits, vont obtenir 20 % des élus. Pauvresses ! aurait-on envie de leur dire. Mais, finalement, c’est assez juste, et même exactement proportionnel ! 20 % des suffrages exprimés et 20 % des sièges. Où est l’injustice? Le RBM obtiendra, quant à lui, moins de 1 % des députés avec 13 % des votants.

Là, une véritable indignation. Là, une révolte et des dénonciations ! Le jour n’est pas venu que l’intelligence et l’honnêteté soient de mise au sein de la droite la plus bête du monde. Celle qui préfère avoir tort avec Macron que de faire l’union avec Marine. Allons ! Messieurs… Un peu d’honneur, un peu de Vendée. Que diable ! Allez-vous laisser sans mot dire ni coup férir s’accomplir ce forfait ? Ce coup d’État macronien ?

Nul d’entre vous n’aurait courage d’appeler à voter pour les candidats du Rassemblement Bleu Marine, à l’instar des rares mais courageux transcourants ? Il en va de votre crédibilité.

Sursum corda !

POUR ALLER PLUS LOIN