Syrie : les Américains fournissent des « rebelles sélectionnés » en armes capables de descendre des avions de ligne !

 

C’est dans le contexte de l’attentat contre l’avion de ligne russe où périrent, au-dessus du Sinaï, 224 passagers, que nous apprenons par le Wall Street Journal que la CIA exhorte Saoudiens et Turcs, de fournir, comme dit en titre, des « rebelles syriens sélectionnés » avec du matériel capable de descendre des avions de lignes.

Cette information est recoupée par le site russe en anglais, Vestnik. On se demande véritablement comment John Kerry peut encore regarder en face Serguey Lavrov durant les négociations de paix à Vienne ! Une vidéo publiée par l’EI, retirée depuis, montrait cinq hommes félicitant leurs « frères » égyptiens de leur exploit ! Une question récurrente se pose : ces « militants » ont-ils réellement pu descendre l’avion ? Alors que le Pentagone déploie des troupes en Syrie, Washington soutient la livraison d’armes à des « forces modérées » anti régime à travers les Saoudiens et les Turcs !

L’incroyable est que les armes sont des systèmes de défense, portables à l’épaule, capables de descendre des avions de ligne, appelés aussi « MANPAD ». Mais, ne vous inquiétez pas, ces armes seront dans les mains de « rebelles sélectionnés ». Les Américains et leurs alliés régionaux augmentent ces livraisons afin d’aider les « rebelles modérés » à tenir au sol et défier ainsi l’intervention de la Russie, comme de l’Iran, alliés de Bachar. Cela malgré les déclarations publiques d’Obama de ne pas envenimer ce conflitaméricano-russe.

Pourtant, un officiel de l’administration Obama vient de déclarer que les militaires font pression pour renverser Bachar du pouvoir. Ce qui est fou, c’est que la CIA, avec ses gros sabots menteurs, dans le but de nier ses turpitudes, déclare que : « peut-être y-a-t-il eut des MANPADS anciens qui ont été introduits en contrebande en Syrie par des canaux non contrôlés par la CIA ». Or, c’est durant les dernières semaines, lorsque les interventions russes se sont intensifiées, que la CIA et ses partenaires ont équipé les « rebelles sélectionnés » dans le nord de la Syrie, inclus avec des missiles anti char TOW.

Cerise sur le gâteau de l’absurdité américaine, Washington, afin qu’un 747 ne soit pas touché par hasard en plein vol, « s’assurera d’équiper ces armes avec des logiciels spéciaux, qui ne pourront être utilisés que dans certains endroits ». Apparemment, il n’est pas suffisant que les Américains livrent des missiles antichars aux rebelles, qui tirent sur les milices soutenues par l’Iran, mais désormais, avec l’Arabie Saoudite, ils pourvoient ces mêmes rebelles d’une puissance de feu capable de descendre des avions.

Dans le meilleur des cas, des avions de combat russes et dans le pire scénario, si ces armes atterrissent dans de « mauvaises mains », elles pourront être utilisées pour descendre des avions de ligne. Et, si les médias occidentaux rapportent ces faits, lorsqu’ils le font, c’est avec une bonne conscience aveugle sur les conséquences, lesquelles fatalement mèneront à une guerre mondiale et atomique, comme le prédit depuis déjà quelques mois Noam Chomsky, adversaire déclaré, et avec raison, de la doctrine Wolfowitz va-t-en guerre. Les US traitent la Russie comme si ce pays était le Honduras ou la Grenade. Leur degré de folie est sans limite. L’urgence pour la France est de quitter l’OTAN.

Cet article vous a plu ?
Cliquez sur J'aime !

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.