Quand l’ONU lèche les timbres du lobby LGBT

Étudiant en droit
Son blog
 

En France, nous avons connu l’affront de voir figurer sur nos timbres la tête de la chef des Femen, Inna Shevchenko, qui s’amusait, à l’époque, de voir les « fascistes » lui lécher le derrière. L’ONU vient, en ce début d’année 2016, de sortir ses propres timbres en l’honneur des couples gay et transsexuels.

Bien évidemment, le but de ce genre d’actions est de lutter contre les discriminations dont sont victimes les homosexuels et les transsexuels (oui, je sais, c’est toujours la même chose mais ce n’est pas moi qui écris les discours). C’est pourquoi les timbres seront traduits en anglais, français et allemand car, c’est bien connu, c’est dans ces pays que la « chasse au pédé » est la plus virulente. Et puis, il ne faudrait pas froisser les pays du Golfe avec une traduction en arabe, voyons…

Ainsi, donc, on peut admirer, dans un style que l’on pourrait qualifier « d’art déco », selon le propre aveu du créateur, une femme embrassant une autre femme, un homme embrassant un autre homme, deux papas avec une petite fillette et un transsexuel avec des ailes de papillon… Toute cette collection a été présentée dans la salle de l’Assemblée générale de l’ONU (qui, évidemment, est multifonction : salle de concert, salle politique et pourquoi pas, bientôt, salle de shoot) avec, en prime, les voix mélodieuses d’une chorale gay chantant « Seasons of Love »… « À faire pâlir tous les marquis de Sade » de Sardou dans « Je vais t’aimer » aurait, sans doute, été plus approprié !

Bien sûr, certains pays qui ne portent pas les homosexuels et les transsexuels (ou transgenres, mais cette théorie du complot n’existe pas d’après Najat) dans leur cœur se sont énervés. Notamment le Qatar et l’Égypte, qui ont affirmé qu’aucun « traité de l’ONU ne comprend les « droits des LGBT » ou ne promeut « le comportement homosexuel ».

Rassurons-nous, ces timbres sont émis par l’administration postale des Nations unies et ne serviront que dans l’hypothèse d’un envoi de courrier aux bureaux de poste de l’ONU de New York, Vienne et Genève. Cependant, il devient inquiétant de voir à quel point l’orientation sexuelle d’une minorité devient prégnante dans nos vies et dans notre intimité, au point même de figurer sur nos timbres-poste. Encore plus inquiétant est ce prosélytisme gay commis par l’ONU au profit d’une association bien connue de ceux qui ont fait les Manif pour tous et qui devient un lobby de plus en plus puissant au niveau national et international. Et tout ça sous l’œil paternaliste et attentif de Ban Ki-moon et consorts…

Vous me direz que c’est bien peu de chose comparé à d’autres événements actuels, mais il convient de souligner tout acte de propagande LGBT où qu’il se cache et quel qu’il soit. Et puis, entre nous, ça me ferait mal de devoir lécher l’arrière du timbre de ces zozos-là par inadvertance !

Faites découvrir cet article à vos amis...
Cliquez sur J'aime !

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.