Editoriaux - Fake News - Médias - Radio - Table - Télévision - 11 juillet 2018

Fausses nouvelles officielles

Ah ! Quelle pieuvre, cet outil de propagande officiel où des journalistes façonnés dans un même moule ont la possibilité de diffuser à coups de slogans leur idéologie gauchisante : les Radio France, France Inter, France Info et toute la clique, et toutes les chaînes France Télévisions (la 2, 3, 4, 5) et autres Arte … Donc, parmi toutes ces stations d’État, payées de nos deniers, il serait vraiment judicieux, cette fois-ci, de parler de France 24, qui se vante, dans son slogan publicitaire, de donner « tous les avis » !

On parlera plus précisément de l’émission hebdomadaire de cette journaliste, Caroline de Camaret, qui, elle aussi, pourrait postuler pour les Bobards d’or. Son émission (« Ici l’Europe ») la met en scène en donneuse éternelle de leçons, procureur anti-populiste, anti-nationaliste et pro-invasion, en nous assenant à longueur d’ondes ses vérités qui seraient LA vérité ; et, là encore, on a droit à une attaque en règle contre les « fake news », produits exclusifs nauséabonds des droites extrêmes qui ont aveuglé les peuples et, ainsi, permis le Brexit, les élections aux États-Unis, en Autriche, en Hongrie ou en Italie. Donc, urgence ! Pour elle, il est impératif de n’écouter que les journalistes qui, eux, contrairement à ceux des réseaux sociaux, ont cette neutralité de référence et ne sont jamais ni dans la désinformation ni dans le bourrage de crâne et la censure ! Son invité exceptionnel : Dany Cohn-Bendit !

Enfin, elle idéalisait cette rencontre, car son invité, finalement, semblait presque plus en retrait et nuances qu’elle sur ses questions orientées du genre « Il faut légiférer concernant les fausses nouvelles amenant le peuple à élire les nouveaux dirigeants xénophobes ». Et c’est Dany le rouge qui lui conseillait quand même de se méfier de cette législation qui pourrait être une censure, se démarquant ainsi de l’invité de la demi-heure précédente, Jean-Marie Cavada (ex-journaliste et ex-directeur de l’info, c’est dire !), qui, lui, prônait d’appliquer, au moins un an avant toute élection, la condamnation par un juge des auteurs de « fake news »… (quelle garantie de neutralité offre ce juge ? Quelle clairvoyance et recul a-t-il, puisque condamnant dans les deux jours qui suivent ?).

Comme quoi, il est des personnalités, que d’aucuns proclament plus modérées, parce que classées au centre (au centre de quoi ? Qu’est-ce à dire ?), qui sont encore plus redoutables que certains gauchistes (ou ex-gauchistes). Il y a vraiment les extrémistes du centre, redoutables avec leur « tout-Europe » et « pro-migrants » et leurs « frontières = barbelés » ! Comme quoi, aussi, il est des journalistes qui, parce qu’aimant plus que tout autre et ses voisins occidentaux (européistes acharnés) et ses voisins plus lointains (« les migrants »), sont des intransigeants et sectaires excluant toute opinion autre, même quand ils font leurs prétendus débats démocratiques !

Commentaires fermés sur Fausses nouvelles officielles

À lire aussi

Montrer des crimes de Daech ? C’est interdit, Monsieur Collard !

Les photos ont un pouvoir, un pouvoir énorme, informatif et émotionnel, et c’est ce dont o…