Face à Fillon, Mme Le Pen sera perdante si elle maintient la ligne Philippot !


Conseiller municipal de Versailles - Groupe d’opposition Versailles Familles Avenir

 

Les résultats de la primaire de la droite et du centre sont tombés : ils sont sans appel. Sauf cas de force majeur, François Fillon sera le prochain candidat à l’élection présidentielle de 2017. Le peuple de droite a renversé la table par rejet du prêt-à-penser médiatique et de l’oligarchie mondialiste. Les deux candidats favoris étant arrivés très loin derrière François Fillon.

L’élection de Trump n’y est pas pour rien car elle a constitué le rejet de l’élite par le peuple en colère. Incontestablement, François Fillon, à la fois homme du terroir et de la France traditionnelle, en a bénéficié. Au soir des résultats, ce dernier a utilisé à de nombreuse reprise le mot « peuple », maître mot de la campagne du président américain. Bien sûr, cette posture est probablement le fruit d’un opportunisme politique, mais son programme a le mérite d’être assez clair, en particulier sur deux thèmes qui seront fondamentaux : les migrations et l’islam.

Encore une fois, c’est la politique des médias et des sondages qui a été désavouée.

Il est donc illusoire de baser un programme politique sur une analyse des sondages.

Marine Le Pen va donc probablement être opposée à l’élection présidentielle à François Fillon, et si sa ligne politique conduite par les frères Philippot et leurs sondages continue, elle va vraisemblablement la perdre. En effet, Marine Le Pen s’évertue à se gauchiser et à s’orienter vers une ligne chévènementiste, excluant les uns après les autres les soutiens de droite de conviction du parti. Progressivement, elle quitte les fondements idéologiques du parti créé par Jean-Marie Le Pen, abandonnant les thèmes de droite. Le FN se transforme progressivement en un colosse aux pieds d’argile…

Déstabilisant tout son électorat attaché aux valeurs de la France, Marine Le Pen n’a-t-elle pas déclaré récemment que « l’islam était compatible avec la République » là où Fillon parle fort en souhaitant « vaincre le totalitarisme islamique » ? C’est là une opposition fondamentale et totalement clivante. Cette fracture entre les deux finalistes à la présidentielle sera particulièrement profitable à François Fillon, qui sera rejoint par la droite, une partie de la gauche et une grande partie de la droite hors les murs qui fait de cette question la question prioritaire de l’élection présidentielle.

Bien sûr, il y a les aspects sociétaux ! François Fillon ne souhaite pas l’abrogation de la loi Taubira et c’est bien dommage, mais l’électorat qui a manifesté considère aujourd’hui que les questions de migrations et de l’islam sont prioritaires. L’absence du Front national aux deux grandes manifestations de Versailles contre les migrants a été analysée comme une volonté d’adoucir le discours du parti, souhaitant ne pas être associé à des personnalités clivantes anti-islam. Là encore, c’est un très mauvais signal adressé aux militants qui se démobilisent et ne croient plus à une lame de fond mariniste.

La seule solution, aujourd’hui pour Marine, est de changer de ligne politique et de revenir aux fondamentaux. À défaut, les frères Philippot seront encore les meilleurs militants de François Fillon

Conseiller municipal de Versailles - Groupe d’opposition Versailles Familles Avenir

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

SOUVENIRS

Les commentaires sur cette page sont fermés.