Thierry Rolando : « Nous exigeons réparation pour les propos intolérables tenus par M. Macron à Alger ! »

Responsable associatif.

Président du Cercle algérianiste, la plus importante association culturelle et mémorielle de Français d’Algérie.

 

À quelques heures du premier tour de la présidentielle, le Cercle algérianiste organise, ce jeudi à 10 h 30, un rassemblement devant le tribunal de grande instance de Perpignan destiné à condamner les propos du candidat Emmanuel Macron depuis l’Algérie en février dernier. Celui-ci avait en effet déclaré que la colonisation avait été « un crime contre l’humanité. Une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes. La France a installé les droits de l’homme en Algérie, simplement elle a oublié de les lire. »

Des propos qui avaient fait réagir les communautés pied-noir et harkie. Qui ont décidé de porter l’affaire devant les tribunaux et d’intenter une procédure contre le candidat d’En Marche ! Ainsi, ce jeudi, Maître Gilles-William Goldnadel sera à Perpignan pour y déposer le montant de la consignation réclamée par la justice. Explications…

Président du Cercle algérianiste, la plus importante association culturelle et mémorielle de Français d’Algérie.

POUR ALLER PLUS LOIN