Thierry Rolando : « Nous exigeons réparation pour les propos intolérables tenus par M. Macron à Alger ! »

Responsable associatif.

Président du Cercle algérianiste, la plus importante association culturelle et mémorielle de Français d’Algérie.

 

À quelques heures du premier tour de la présidentielle, le Cercle algérianiste organise, ce jeudi à 10 h 30, un rassemblement devant le tribunal de grande instance de Perpignan destiné à condamner les propos du candidat Emmanuel Macron depuis l’Algérie en février dernier. Celui-ci avait en effet déclaré que la colonisation avait été « un crime contre l’humanité. Une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes. La France a installé les droits de l’homme en Algérie, simplement elle a oublié de les lire. »

Des propos qui avaient fait réagir les communautés pied-noir et harkie. Qui ont décidé de porter l’affaire devant les tribunaux et d’intenter une procédure contre le candidat d’En Marche ! Ainsi, ce jeudi, Maître Gilles-William Goldnadel sera à Perpignan pour y déposer le montant de la consignation réclamée par la justice. Explications…

Pour défendre la liberté d'expression,
je soutiens Boulevard Voltaire en faisant un don.

Président du Cercle algérianiste, la plus importante association culturelle et mémorielle de Français d’Algérie.

À LIRE SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.