15 mai 2018
Terrorisme islamiste : Français, réveillez-vous !

Que les Français encore naïfs se réveillent…

14 mai 2018
Charles Prats : « Environ deux tiers des personnes qui ont commis des attentats étaient fichés S »

L’attentat qui a été commis samedi à Paris aurait-il pu être évité alors qu’on sait que son auteur, Khamzat Azimov, était fiché S, comme la majorité des auteurs d’attentats islamistes sur le sol français ? Pourquoi ne neutralise-t-on pas ces individus avant leur passage à l’acte ? C’est les questions que se posent légitiment les citoyens.

14 mai 2018
Terrorisme islamiste, ça suffit !

Pendant que le microcosme du show-bizz patauge dans le politiquement correct et les sujets privilégiés qui détournent l’opinion publique des vrais dangers, la menace perdure.

14 mai 2018
Xavier Raufer : « La France a un seul problème, criminel et terroriste en même temps, celui de ces quartiers hors contrôle »

Au lendemain de l’attentat islamiste commis par Khamzat Azimov, un citoyen français d’origine tchétchène, Xavier Raufer répond aux questions de Boulevard Voltaire. Samedi soir, à Paris, un jeune de 20 ans d’origine tchétchène a poignardé au hasard 5 personnes dans la rue. Cet attentat n’a rien de nouveau si on le compare au précédent. Nous […]

14 mai 2018
Après l’attentat islamiste : je ne sais pas mais il faudrait !

Comment ne pas s’étonner alors de l’entêtement avec lequel le pouvoir, encore par la voix de Benjamin Griveaux pourtant bien gêné aux entournures et ressassant une leçon désaccordée avec le réel, maintient sa position sur les fichés S français et étrangers ?

13 mai 2018
Le mauvais combat d’Emmanuel Macron

Les incantations, jérémiades et autres appel au sang-froid des Macron, Philippe et Collomb ont finalement les mêmes accents que ceux des Hollande, Valls et Cazeneuve. Une rengaine lassante qui ne passe plus.

13 mai 2018
Un nouveau Français victime du terrorisme islamiste

Une fois de plus, les Français payent la faiblesse d’un programme politique dont les lacunes en matière de sécurité et de défense avaient été soulignées lors de la campagne présidentielle de Macron.