Editoriaux - Justice - Société - 5 août 2018

Dix ans et déjà mis en examen

Un enfant de dix ans gardé à vue et mis en examen, puis retiré à ses parents et envoyé dans un foyer fermé. C’est un cas qui se présente certainement assez rarement et qui suscite beaucoup de commentaires, la plupart des commentateurs criant haro sur le petit criminel, le petit pyromane et/ou sur ses parents coupables de négligence éducative. Ce qui est tout à fait possible : l’enquête permettra de savoir ce qu’il en est.

Du moment qu’il y avait, hélas, mort d’homme, il semble bien que les mesures prises étaient inévitables : il était évident qu’il fallait interroger l’enfant en toute tranquillité, puis l’éloigner des victimes et de leurs familles qui n’auraient pu supporter de le rencontrer circulant librement.

Je suis pourtant surprise que – à moins, bien entendu, que des faits incontestables ne prouvent les intentions criminelles de cet enfant – personne ne semble envisager qu’un enfant de dix ans puisse avoir de nombreuses raisons de jouer avec un briquet sans avoir pour autant d’idées de vengeance ou de désir de faire souffrir autrui, ni être atteint d’une maladie mentale, la kleptomanie.

J’ai connu un petit garçon de huit ans qui a mis le feu à sa maison parce qu’il s’était caché dans un placard pour noircir les bords d’une belle feuille de papier afin de lui donner l’apparence d’un parchemin où il copierait un poème pour la fête de sa maman. Sans se rendre compte qu’au-dessus de lui, les tabliers d’école de sa petite sœur, en nylon, ne demandaient qu’à prendre feu.

Grosse bêtise, bien sûr, mais nullement criminelle (l’incendie a été rapidement éteint, la sœur aînée ayant aussitôt donné l’alerte).

Si, bien entendu, mes pensées vont d’abord aux victimes et à leurs proches, je ne peux m’empêcher d’éprouver une grande compassion pour cet enfant qui devra toute sa vie porter le fardeau de sa faute et des souffrances qu’elle a entraînées. J’espère pour lui qu’il va rencontrer des éducateurs et des thérapeutes capables de l’aider à le supporter.

Commentaires fermés sur Dix ans et déjà mis en examen

À lire aussi

Les « bloqueurs » sont des prédateurs

Pour eux, le vol est le seul moyen qu’ils envisagent pour devenir propriétaires de quoi qu…