Editoriaux - Videos - 13 novembre 2017

Une craie, une croix, ou comment exciter en France le goût du chahut

Depuis l’affaire Dieudonné, le pouvoir en France, singulièrement le Conseil d’État, n’a toujours pas compris que la France aime le chahut. Elle adore piétiner les interdits qu’on lui inflige. C’est pourquoi, en ce moment, quand on trace une croix à la craie, la plupart des gens lisent le mot liberté, comme dans le poème d’Éluard « J’écris ton nom ».

Commentaires fermés sur Une craie, une croix, ou comment exciter en France le goût du chahut

À lire aussi

Campagnol : une seule solution, renverser la table…

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleOn vous aura pourtant prévenus : vous allez vo…