Christian Estrosi, anticonstitutionnel et antirépublicain

 

La Constitution française précise que « la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. » Pourtant, Christian Estrosi, président de la région PACA, a décidé d’établir une assemblée parallèle où siégeront des membres non élus appartenant à divers partis, y compris battus tels que le PS ou EELV.

Nous sommes donc face à une infraction à la Constitution, en flagrant délit. Mais existe-t-il une instance quelconque compétente pour juger une telle affaire ? Devrait-on qualifier d’antirépublicain tout parti y participant ? Pour l’heure, seul le Front national a refusé d’y participer, comme l’a annoncé Marion Maréchal-Le Pen. Devrait-on déchoir de ses droits civiques ou rendre inéligible toute personne y prenant part ? Doit-il y avoir une condamnation de ce genre d’action de la part des élites  ? Y aura-t-il des personnes pour condamner publiquement de tels agissements ? On en voit, dans d’autres cas de figure, prendre position publiquement : où sont-ils, aujourd’hui ?

On accuse le Front national d’être antirépublicain, mais lorsque les autres partis foulent au pied les fondements mêmes de la République, personne ne bouge. La meilleure façon d’enrayer la progression du Front national ne serait-elle pas de condamner fermement les agissements des politiciens responsables d’une telle mascarade ? En effet, plus les représentants de la gent politique traditionnelle se moquent de leurs électeurs, plus le Front national progresse…

J’appelle donc publiquement Agathe Mélinand, Jacky Ohayon, Hervé Sansonetto, Pierre Villepreux, Dr Jean-Louis Bensoussan, Francis Loubatières, Bartolomé Bennassar, Georges Boyer, Amandine Bourgeois, Stéphane Tournié, Rémy Pech, Yannick Delpech, Francis Fourcou, Pierre Soulages, Claude Marti, Simon Cohen, Daniel Crozes, Pierre Perret, Bertand Chamayou, Jean-Claude Drouot, Ganesh Pedurand, Jean-Louis Étienne, Christian Signol, Nicole Yardéni, Claude Onesta, Abdellatif Mellouki, Jean-François Mignard, Magyd Cherfi, Pascal Dessaint, Catherine Jeandel, Jean-Michel Minovez, Anne Fraïsse, Gilles Halbout, Jean-Michel Minovez, Brigitte Pradin, Bertrand Raquet, Michel Robert, Amal Sayah et Olivier Simonin à condamner publiquement Christian Estrosi et tous ceux qui, avec lui, s’attaquent à notre République, ou à se taire à tout jamais !

POUR ALLER PLUS LOIN