Combaz

Tous les chômeurs n’ont pas envie de fonder une « start-up » pour s’en sortir

La tendance à préconiser la création d’entreprises individuelles à la place du chômage est une offense pour ceux qui n’ont pas d’idées, pas de désir d’indépendance et aucun avenir dans le circuit des start-up.

Cet article a été lu 2287 fois
Cette statistique n'est pas mise à jour en temps réel