Editoriaux - Politique - 2 septembre 2018

Chez Macron, tout le monde se lève pour Dany !

Entrevue des deux hommes rapportée en exclusivité imaginaire

– Salut Dany, comment vas-tu, depuis la dernière fois à la Rotonde ? Je t’appelle pour l’écologie mais, entre nous, c’est fumeux…
– Fumettes, je dirais, et c’est pour ça que tu me joins… Ha ! Ha ! Ha ! Mais moi, un ministère…
– Enfin, quand même, arrondir ta retraite, non ?
– Je ne dis pas, je ne dis pas…
– Ok ! Tu sais que, de nos jours, la politique, on s’en tape, ce qui compte, c’est la com’ ! J’ai besoin de ton sens des formules chocs pour rentrer dans le lard des Gaulois !
– Ja ! Parfait, j’ai déjà celui-là : « Nous sommes tous des juifs allemands ! »
– Euh… euh… « Allemands », ça ne pourrait pas suffire ? Parce que j’ai comme l’impression que mon électorat des quartiers va devenir très sensible ! T’as pas, plutôt, un slogan sur les illettrés ?
– Alors, pour la rentrée, tu as « Professeurs, vous nous faites vieillir ! » ou « Ne dites pas M. le prof, dites crève salope ! »
– Euh, je sens que Bri-Bri…  Non, alors un truc pour les jeunes ?
– Ben, « Sois jeune et tais-toi ! »
– Bof, bof…
« Quand les parents votent, les enfants trinquent ! »
– Comme tu y vas ! T’as pas un truc contre les gros fainéants ?
« Le réveil sonne, première humiliation de la journée ! »
– Ppppfff…
« Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner ! »
– Ah bon ?
« Les cadences accélèrent, le chômage aussi ! »
– Mais à propos de ceux qui restent sur le quai d’une gare, Dany ?
« Métro-boulot-dodo ! »
– Allons, il y a les gens qui ne sont rien ! 
« Je ne suis pas une marchandise ! »
– Sur les cyniques ?
« Dire non, c’est penser ! »
– Vis-à-vis des alcoolos ?
« Nos désirs sont désordre ! »
– Et face aux lépreux ?
« La médecine du capital ne soigne pas, elle répare les travailleurs ! »
– Sur Notre-Dame-des-Landes ?
« CRS = SS »
– Certes, Benalla est gendarme, mais…
– Ah ben, justement, face à l’armée, j’ai « Salaires légers, chars lourds ! »
– C’est-à-dire qu’avec notre copine Merkel, on fabrique un char franco-allemand, et même qu’on réussit à le vendre à l’Arabie saoudite… mais tu ne parles pas de mes réformes ?
« Réformes = chloroforme »
– D’accord, la rime est riche ! Mais j’ai parlé « com’ », Dany, et qui dit « com’ » dit « presse »…
– Ben, « Presse, ne pas avaler ! »
– Mais enfin, Dany, tu ne peux pas…
« Il est interdit d’interdire ! »
– Ok, mais souviens-toi que toute la presse était derrière moi, donc faut bien que…
« L’intox vient à domicile ! »
– … Aaaaarrfff ! Tu oublies que je passe très souvent à l’antenne !
« Fermons la télé, ouvrons les yeux ! » ou « La voix de son Maître ! » 
– Aïe, aïe, aïe !! Mais si je te prends au gouvernement, c’est aussi en pensant aux européennes !
« Élections, piège à cons ! »
– Ouille-ouille-ouille ! Plus rassembleur !
« Le vote ne change rien, la lutte continue ! »
– Grrrr ! C’est rassembleur, mais contre moi…
« La dictature, c’est ferme ta gueule ; la démocratie, c’est cause toujours ! »
– Drôle, mais…
« Les fascismes se suivent et se ressemblent ! »
– Certes, c’est moins drôle !
– Et le pavé mentionnant « Voici votre bulletin de vote ! »
– Ça frappe, c’est sûr… mais, dis-moi, tous ces slogans de 68, tu les as appliqués ensuite, une fois élu en Allemagne ?
– T’es pas un peu fou, Manu, moi, c’est « jouir sans entraves ! »

À lire aussi

Acculés, levez-vous !

Voilà que, soudain, vous, les acculés, êtes bien contraints de devancer la catastrophe qui…