Economie - Editoriaux - Société - 20 août 2018

Chassons les marchands du temple !

Tout ce que notre pays compte d’« économistes » et de « journalistes spécialisés » dénonce la guerre économique lancée tous azimuts par Donald Trump. Pour le ministre de l’économie allemand : « Le passé nous a montré que ce sont les consommateurs qui souffrent le plus pendant les guerres commerciales, car les biens de consommation deviennent plus chers. » Ces déclarations laissent à penser que nous vivons en paix économique et que les consommateurs sont les bénéficiaires de l’ordre libéral qui règne sur la terre dont ils ont fait une maison de commerce.

Le citoyen consommateur que je suis fait un autre constat. La guerre économique lancée par les libéraux dans les années 80 a fait des ravages dans le tissu industriel. Cette guerre a été gagnée par les affairistes et les spéculateurs. Les consommateurs et les salariés en ont été les grandes victimes. Quelques exemples d’actualité de la « mondialisation heureuse »… pour certains :

– La capitalisation d’Apple atteint 1.000 milliards de dollars. Ses liquidités 250 milliards, en grande partie placées dans des paradis fiscaux. Sa marge brute de 40 % permet de mesurer que les consommateurs ne sont pas bénéficiaires de la mondialisation. Quant aux salariés, un étudiant a passé six semaines chez un sous-traitant d’Apple. Il raconte : des centaines de vis à tourner durant des nuits de travail de douze heures. Un sommier dans une chambre partagée avec sept autres ouvriers, un salaire de 450 euros !

– Nike vient de lancer la fabrication de centaines de milliers de maillots de l’équipe de France avec deux étoiles. Fabriqués en Asie pour 3 à 8 euros et ils seront vendus entre 85 et 140 aux supporters !

– Elon Musk, autre profiteur mondialiste, veut retirer Tesla de la Bourse. Ses déclarations ont fait bondir l’action Tesla et perdre des millions de dollars à des financiers qui spéculent sur sa chute boursière ; ils ont déposé plainte !

Dans l’ancien monde « paternaliste », dénoncé par la gauche en son temps, l’empire textile Boussac faisait travailler 25.000 ouvriers. Les familles étaient logées pour un loyer modique. Elles disposaient d’œuvres sociales très développées : crèches avec layette fournie, garderies, colonies de vacances, dispensaires, laveries…

Ces quelques exemples permettent de comprendre que la volonté de Donald Trump de recentrer l’économie américaine met en transe les mondialistes. Comme ils sont les patrons des médias, les journalistes défendent avec servilité les intérêts de leurs maîtres avec la complicité des « artistes » autoproclamés qui sont mondialistes sauf pour eux, qui exigent « l’exception culturelle ». Tout ce beau monde, gavé d’argent public, nous impose des élus complices, n’est-ce pas, Monsieur Macron !

Les vainqueurs des guerres ont toujours traité de terroristes ceux qui refusent de se soumettre. Les mondialistes n’ont ni patrie ni moralité, ils n’ont que des intérêts : il faut chasser les marchands du temple !

Commentaires fermés sur Chassons les marchands du temple !

À lire aussi

SNCF : changement de dictature !

Macron va remplacer la dictature du prolétariat par la dictature du marché. Ni le citoyen,…