Audio - Editoriaux - Entretiens - 14 février 2018

« C’était un grand honneur d’avoir le prince Henrik de Danemark et la famille royale à nos côtés. »

Le maire de Luzech, dans le Lot, terre natale du prince Henrik de Danemark, réagit à sa disparition.

« Le prince Henrik s’intéressait beaucoup au devenir de ses terres natales, de nos villages. J’ai toujours eu, en face de moi, une personne avec toutes ses facultés. Chaque fois qu’on avait un projet en commun, il a été d’une coopération et d’une gentillesse remarquables. Pour nous, c’est une grande perte. »

Monsieur Alazard, vous êtes le maire de la commune de Luzech où se trouve le château de Caïx de feu le prince du Danemark. Venait-il régulièrement sur ses terres ?

Le prince venait au moins quatre à cinq fois par an depuis plusieurs années. Il y passait, en général, une à deux semaines, et l’été jusqu’à 5 à 6 semaines. Il venait, également, au moment des vendanges aussi. Il aimait bien l’automne.
Il est né à 4 km de là, où il y a le château de Luzech. Ses frères et ses sœurs étaient sur la région.
Il était très attaché à toutes ses racines et à ses neveux et petits-neveux.
La reine vient un peu moins souvent. Elle vient environ deux fois par an. Les enfants, aussi, sont venus plusieurs fois dans leur jeunesse.

Le connaissiez-vous personnellement ?

J’avais des contacts assez réguliers avec lui. Je n’en avais pas à chacune de ses venues, mais quand même plusieurs fois par an. Nous discutions de différents projets que nous avions en commun. C’était quelqu’un qui s’intéressait beaucoup à ses terres natales et à la façon dont évoluaient nos villages. Nous avons, d’ailleurs, déjà réalisé des projets ensemble, et d’autres que nous ne pourrons malheureusement pas réaliser, ou en tout cas pas dans leur forme initiale.

La mairie a-t-elle envoyé un courrier à la famille royale du Danemark ?

Nous allons le faire. J’ai été plusieurs fois en relation avec le secrétaire particulier du prince, ce matin. J’ai, bien sûr, officiellement envoyé notre tristesse et notre soutien à la famille de façon orale. Nous remplirons les formalités écrites ultérieurement.

Le prince était touché par une forme assez sévère de la maladie d’Alzheimer. Avait-il encore des périodes de lucidité, ces derniers temps ?

J’ai toujours eu, en face de moi, une personne avec toutes ses facultés.
Chaque fois que j’ai eu des choses à traiter avec lui, il a été d’une coopération et d’une gentillesse en tous points remarquables.
Pour nous, c’est une grande tristesse et une grande perte. C’est un grand honneur d’avoir la famille royale à nos côtés.

Commentaires fermés sur « C’était un grand honneur d’avoir le prince Henrik de Danemark et la famille royale à nos côtés. »