Audio - Editoriaux - Entretiens - 7 juin 2017

« C’est terrible à dire, mais je me suis sentie assez détachée : ça devient habituel ! »

Carole travaille dans un bureau jouxtant Notre-Dame. Mardi après-midi, elle a entendu les coups de feu et vu la foule courir sur le parvis. Un homme était au sol, braqué par deux policiers. Elle raconte au micro de Boulevard Voltaire.

Cher lecteur,
Nous travaillons d'arrache-pied pour donner de l'information alternative gratuite et de qualité à plus d'un million et demi de personnes.
Ce travail n'existe que grâce à la générosité de citoyens qui ont à cœur de lutter contre
les mensonges du politiquement correct et de rétablir la liberté d'expression en France.
Si vous acceptez d'aider Boulevard Voltaire dans cette mission salutaire pour notre pays, s'il vous plaît cliquez sur le bouton ci-dessous :


D'avance, un grand merci !
L'équipe de Boulevard Voltaire

À lire aussi

La francophonie menacée en Ontario ?

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleL’Ontario, avec 13,5 millions d’ha…