Culture - Vidéos externes - 13 octobre 2018

Campagnol : L’art contemporain sert-il à autre chose qu’à profaner des lieux sacrés ?

Le sacré a changé de camp : c’est l’intrus qui est sacré et le bâtiment sacré qui ne l’est plus.

À lire aussi

Ces anciens soixante-huitards qui se permettent de juger de haut les gilets jaunes

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleBadernes septuagénaires, ex-trotskistes, tous …