À SUIVRE

Ca ne sent pas l’état d’urgence, ça sent l’urgence sans État !

Militaires pas payés, Premier ministre embourbé dans le déni, terroristes subventionnés par l’aide sociale, police dédaignée : la France se retrouve seule dans l’épreuve pendant que son personnel politique trafique les chiffres et cherche à faire taire les médias.

POUR ALLER PLUS LOIN