À SUIVRE

La baguette, une histoire qui vaut le patrimoine

 

Dans le sillage de la pizza napolitaine, « l’idée de faire entrer la baguette dans le patrimoine a été lancée par le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, Dominique Anract » (La Croix). Idée accueillie avec enthousiasme par le chef de l’État qui, ce vendredi 12 janvier 2018, recevait à l’Élysée les maîtres boulangers à l’occasion de la galette des rois – qui renvoie, au passage, à l’Épiphanie, une fête chrétienne. Comme quoi il est des racines qu’on a du mal à arracher !

Donc, Emmanuel Macron « a déclaré vouloir inscrire la baguette au patrimoine mondial immatériel. “La baguette est enviée dans le monde entier. Il faut en préserver l’excellence et le savoir-faire et donc c’est pour cette raison qu’il faut l’inscrire au patrimoine” » (Le Figaro).

Déjà, le décret n° 93-1074 du 13 septembre 1993, dit le « décret pain », « visait à défendre la boulangerie de fabrication traditionnelle » (RTL) contre les assauts de la grande distribution avec sa baguette industrielle, mais une inscription au patrimoine culturel immatériel de l’humanité serait une consécration bien méritée. Car notre baguette – sans oublier nos viennoiseries et pâtisseries – a acquis une renommée mondiale. Voir le succès des boulangeries françaises en Australie, en Chine, aux États-Unis, etc.

Et lorsque le Président parle d’une « histoire particulière » à propos de notre baguette, il a encore raison. Une histoire dont on ne connaît cependant pas l’origine avec exactitude.

Pour certains, on la devrait à un Autrichien, August Zang, qui, en 1839, se serait inspiré de la forme ovale des pains de son pays pour confectionner des pains viennois dans sa boulangerie parisienne. Environ un siècle plus tard, à la suite d’un décret interdisant aux boulangers de commencer leur travail avant quatre heures du matin, ceux-ci reprirent la recette d’August Zang pour créer la baguette, qui nécessitait un temps de levage et de cuisson moins long. D’autres pensent que la baguette aurait été inventée sous le règne de Napoléon III, qui aurait demandé aux boulangers de trouver une autre forme au pain afin qu’il soit plus facile à transporter pour des soldats que la boule traditionnelle. Enfin, une version de l’histoire établit la naissance de la baguette aux environs de 1900, pendant la construction du métro parisien. Pour éviter des rixes mortelles entres les ouvriers, venus des quatre coins de la France et qui se querellaient régulièrement, on demanda aux boulangers de fabriquer un pain qui n’exigeait pas de couteau pour le couper, ustensile qui fut donc interdit sur le chantier (Epoch Times).

Ainsi, l’histoire de notre baguette est, comme souvent en France, une grande aventure, laquelle dépasse à présent nos frontières et mérite amplement d’être inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, puisqu’elle ravit les papilles du monde entier !

Cet article a été lu 1760 fois
Cette statistique n'est pas mise à jour en temps réel