La Manif est « pour tous » sauf pour le FN…

Editrice

Conseillère FN du 7ème arrondissement de Lyon

 

Face au mariage homosexuel, le Front national a adopté une position claire : l’abrogation. Il a participé activement à la Manif pour tous. Des élus, des militants, des sympathisants ont consacré du temps et de l’énergie pour cette grande cause familiale et nationale.

Ils l’ont fait sans rien demander en retour, parce que le bien commun exigeait de chacun qu’il hausse sa vision au-dessus des calculs électoraux !

Ils n’ont jamais rien exigé, sinon qu’on s’abstienne de les mépriser ouvertement. Forts de cette attitude constructive, ils sont aujourd’hui légitimes pour refuser la récupération… et, si les choses poursuivaient leur cours actuel, le détournement de ce mouvement sans précédent.

Comment, alors, ne pas regretter que le Front national se soit vu marginalisé ou, pire, ostrascisé par la Manif pour tous ? Que penser de la mise à l’écart de l’organisation de ses membres, comme Xavier du Chalard qui fut exclu dimanche dernier de l’animation d’un char après la révélation de son adhésion au FN ? Comment comprendre que vous ayez plus tôt refusé de laisser s’exprimer des élus du FN à la tribune des Manifs pour tous de 2013, en déroulant dans le même temps le tapis rouge à des personnalités aussi troubles sur le sujet que M. Copé ?

Lors de la campagne des élections municipales, vous avez adressé aux candidats une charte LMPT, dans la perspective d’en diffuser la liste des signataires. Mais pourquoi en avoir travesti les résultats en publiant un trombinoscope à la gloire de l’UMP alors qu’une majorité de signataires se présentait sous les couleurs du FN ? Vous aviez alors délibérément écarté Bruno Gollnisch, dont l’engagement pour la famille ne laisse aucun doute, alors que Michel Havard y était mis à l’honneur : pouviez-vous ignorer qu’après avoir inauguré une antenne du groupe de pression « GayLib », il signait cette charte uniquement par crainte d’être hué place Bellecour par les manifestants du 2 février 2014 ? Que penser encore de ce clip diffusé sur les écrans de la manifestation du 5 octobre 2014 dans lequel aucun élu du FN n’apparaît, au double prétexte (fallacieux) d’une mauvaise qualité de leurs interventions et d’un problème technique ?

Nous sommes, à dire vrai, fatigués par ce qui semble un parti pris s’articulant mal avec la notion de « pour tous » attachée à nos manifs. Toutefois, suivant la même attitude constructive qui ne cesse de nous animer depuis près de deux ans, nous vous tendons la main : reprenez-vous, Ludovine, Albéric et Karin ! Rejoignez cette majorité de manifestants qui ne veut voir aucun défenseur de la famille méprisé, d’où qu’il vienne ! En vérité, vous et nous le savons trop bien : l’appareil UMP, en dépit des positions abrogationistes de certains outsiders, risque fort, in fine, de maintenir la loi Taubira s’il revient au pouvoir, car il n’a pas de ligne unanime et de volonté claire sur ce sujet. Prenez donc acte que le Front national est, et ce, depuis le début, partisan de son abrogation pure et simple ! Au nom du « pour tous », donc, pas moins d’estime pour le FN qui abroge que pour l’UMP qui consent.

Agnès Marion
Editrice
Conseillère FN du 7ème arrondissement de Lyon

Envie que vos amis découvrent cet article ?
Partagez-le !

Recevez gratuitement nos articles !


Conseillère FN du 7ème arrondissement de Lyon

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.