Agriculture - Culture - Editoriaux - People - 20 juillet 2018

Affaire Benalla : que faisait ce jeune sbire issu du PS à un poste aussi élevé, si proche du Président ?

Les photos, colorées et people, refont surface : Alexandre Benalla faisant du vélo en polo jaune avec le Président, Alexandre Benalla faisant du ski en anorak rouge avec le Président, Benalla et Macron au Salon de l’agriculture, Benalla et Brigitte Macron dans la cour de l’Élysée il y a encore quelques jours, etc. Comme un album de famille. Dans une proximité stupéfiante, écrasante même, le garde du corps assumant une présence, un regard et un tutoiement que l’on n’a guère vus par le passé, loin de la discrétion et de l’effacement habituels pour une telle fonction en pareilles circonstances.

Et puis l’affaire explose. Une affaire d’État, il n’y a pas photo. Et si certains doutaient, qu’ils écoutent Jean-Luc Mélenchon à l’Assemblée, proposant à tous (« je dis bien : tous ») les groupes parlementaires de déposer une motion de censure pour exiger la venue du ministre de l’Intérieur.

Mais, au-delà de la personnalité et des agissements d’Alexandre Benalla le 1er mai dernier, d’autres questions surgissent, quand on examine son CV. Un CV uniquement rempli par des années de service d’ordre au PS : Martine Aubry, François Hollande et puis l’entrée à Bercy, au service de Montebourg. Et puis Macron. Et puis l’Élysée, avec le titre d’« adjoint au directeur de cabinet ». À 26 ans, cela fait rêver. Ou frémir…

Alors oui, d’étranges questions assaillent légitimement les Français devant cette vidéo, ces faits, ces photos et l’omniprésence d’Alexandre Benalla auprès du Président Macron qui semble lui avoir accordé une place démesurée que ce dernier a visiblement occupée de façon tout aussi démesurée.

N’y a-t-il pas dans la police, la gendarmerie, au plus haut sommet de l’État, d’autres personnalités plus compétentes, plus qualifiées, plus expérimentées, plus discrètes et moins controversées pour assurer la garde rapprochée du président de la République que ce jeune sbire du PS aux comportements scandaleux ?

Pourquoi, une fois le scandale éclaté, le Président n’a-t-il toujours pas parlé et a-t-il tellement tardé à renvoyer le fauteur de troubles, licencié seulement ce matin ? Est-il si difficile de se séparer de M. Benalla ?

Commentaires fermés sur Affaire Benalla : que faisait ce jeune sbire issu du PS à un poste aussi élevé, si proche du Président ?

À lire aussi

Barcelone : pour les indépendantistes, l’ennemi, c’est le roi d’Espagne, pas les islamistes

En effet, il y a de quoi sourire devant une pseudo-défense de l'identité catalane qui lais…