Ferrand-Justice: Anticor veut relancer l’enquête sur Richard Ferrand et les Mutuelles de Bretagne

L’association Anticor, qui lutte contre la corruption, a déposé plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction du pôle financier de Paris pour relancer l’enquête sur Richard Ferrand dans l’affaire dite des Mutuelles de Bretagne.

Richard Ferrand, actuel président du groupe parlementaire LaREM à l’Assemblée nationale, avait dû quitter le gouvernement lors de l’ouverture d’une enquête par le parquet de Brest. Enquête classée sans suite le 13 octobre au regard notamment de la prescription de cette éventuelle infraction.

Le fait qu’Anticor se constitue partie civile empêche le classement sans suite et entrainera l’ouverture d’une information judiciaire, c’est à dire la désignation d’un juge d’instruction. Et cette fois, la plainte est déposée au pôle financier à Paris, dont la compétence est nationale. Elle porte sur des faits présumés de prise illégale d’intérêts, et recel et complicité de ce délit.

Faites découvrir cet article à vos amis...
Cliquez sur J'aime !

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE